ASTERIE

lundi 16 février 2009

ASTÉRIE ou ÉTOILE DE MER


Echinoderme de la classe des Stelléridés ( ou Astérides) chez lesquels la symétrie rayonnée est la plus évidente.
Les étoiles de mer ont 5 branches ou bras triangulaires, disposés en rayons autour d'un corps central ou disque. Le centre de la face ventrale de ce disque est occupé par la bouche. De celle-ci partent 5 gouttières, une sous chaque bras, qui portent sur 2 rangs des "pieds" dont l'extrémité forme ventouse. Ces pieds ambulacraires font partie d'un appareil très développé décrit l'article Echinodermes.
de plus, le corps se hérisse de petits piquants fixes ou articulés, ainsi que, parfois, de minuscules pinces, ou pédicellaires qui se saisissent des proies ( larves et parasites par exemple).
Le squelette de l'animal, sur lequel les muscles prennent appui, est constitué de plaques calcaires disposées régulièrement et articulées de telle sorte que les bras bénéficient d'une certaine souplesse.
la bouche s'ouvre au centre de la face ventrale, se continue par un court œsophage, lequel débouche dans un sac digestif qui peut se retourner comme un gant. L'intestin est à plein visible.
Les étoiles de mer se nourrissent d'éponges, d'oursins, de mollusques et même de leurs congénères. Elles causent des ravages dans les bancs d'huîtres et de moules. Leur mode de nutrition est très curieux. Une astérie enroule ses bras adhésifs autour d'une huître par exemple et tire jusqu'à obtenir l'entrebâillement des valves du mollusque. L'étoile de mer introduit alors son estomac dévaginé dans la coquille et en digère le contenu sur place. Autrefois, les ostréiculteurs ramassaient les étoiles de mer qui infestaient leurs parcs, les coupaient en petits morceaux et les rejetaient à la mer Au lieu de disparaître, les étoiles de mer devenaient plus nombreuses car la plupart des morceaux pouvaient régénérer des animaux entiers. Maintenant, on passe les étoiles de mer à la meule pour en faire de l'engrais. A cette faculté de régénération par bouturage, les étoiles de mer ajoutent le mode de reproduction par glandes génitales. Celle-ci, au nombre de 10 ( 2 dans chaque bras), expulsent ovules et spermatozoïdes dans l'eau de mer où a lieu la fécondation. Les larves subissent une métamorphose compliquée avant de devenir adulte.


étoile de mer 6 bras verso






Étoile de mer commune mesurant de 15 à 30 cm, fréquente l'océan atlantique.




Étoile de mer à 9 pattes (solaster endeca)

Mesure de 40 à 50 ( l'océan atlantique)
















Étoile de mer de 12 à 14 pattes ( Solaster popposus)









Ctenodiscus crispatus
mesure de 7 à 10 cm ( océan atlantique)











Patiria miniata

mesure 18 cm ( l'océan pacifique)











Henricia leviuscula
mesure 10 cm (océan pacifique)












Pouvoir de régénération


















AUTRES ESPÈCES

0 commentaires: