Archéoptéryx

samedi 14 février 2009

ARCHÉOPTÉRYX




Fossile d'oiseau le plus ancien trouvé dans les carrières calcaires de Solenhofen, en Bavière. ona découvert là 3 spécimens d'archéoptéryx ( du grec arkhaios, ancien, et pteron, aile) très bien conservés; les traces des plumes même étaient visibles. Cet oiseau avait la taille d'un corbeau et vivait il y a quelque 150 d'années, au Jurassique supérieur.
L'archéoptéryx présente à la fois des caractéristiques d'oiseau et de reptile. Il avait des dents, alors qu'aucun des oiseaux actuels n'en a , des pattes d'oiseau et une queue de reptile; il avait un bréchet et des ailes garnies de plumes; enfin , l'extrémité de ses doigts était munie de fortes griffes. Si les plumes de l'archéoptéryx n'avaient pas été conservées, on aurait sans doute pris cet oiseau pour un reptile, tellement il ressemblait aux petits reptiles arboricoles du genre lézard à partir desquels il a évolué. On connaît 2 autres fossiles d'oiseau trouvés dans mes dépôts marins du Kansas, aux Etats-Unis : l'ichtyornis, qui était un oiseau de mer ressemblant aux sternes et avait des dents; l'hespérornis, oiseau plongeur qui mesurait un peu plis de 1 m . Ces oiseaux vivaient au Crétacé, il y a environ 130 millions d'années.
Les oiseaux de l'ère tertiaire sont peu connus, mais leur aspect était déjà très proche de celui de nos oiseaux actuels. Aucun ne possédait de dents. Certains étaient des créatures géantes, carnivores, dépassant parfois 3 m, et aux ailes atrophiées. La plupart de ces oiseaux qui ne pouvaient voler ont disparu à l'exception de quelques-uns tels que l'autruche, l'émeu et le casoar. D'autres, l'æpyornis de Madagascar et le dinornis de la Nouvelle-Zélande, n'ont disparu que depuis peu.

l'ichtyornis
















l'æpyornis

L'æpyornis de Madagascar mesurait 3 mètres de haut, pesait une demi-tonne et pondait des œufs de 11 litres. La chasse, le ramassage des œufs, et sans doute la déforestation, ont eu raison de cette autruche géante qui disparut de l'île au début du 18ème siècle.

0 commentaires: