ÂNE

dimanche 1 février 2009

ÂNE


(Equus asinus) . Depuis des siècles, les ânes sont les serviteurs de l'homme. Ils ont probablement été domestiqués pour la première fois en Égypte où ils ont porté le licou bien avant le cheval. Le petit de l'âne s'appelle l'ânon. C'est un animal très mignon car il a souvent beaucoup de poils ! Comme on peut le voir ci-dessus, on a dû lui raser la tête pour qu'il puisse voir clair ! On appelle Baudet un âne mâle et ânesse la femelle. le mulet est le produit d'un baudet et d'une jument tandis que le bardot est le résultat du croisement d'un étalon ( cheval mâle ) et d'une ânesse. le cri de l'âne et du mulet est le braiment; signalons toutefois que le bardot hennit. Les ânes sont petits et peu exigeants quant à la nourriture, mais ils sont forts et endurants. En moyenne, ils mesurent environ 75 cm au garrot. Toutefois, la célèbre race du Poitou, de haute taille, atteint 1.50 cm au garrot. Ils ont la réputation d'être aussi patients que lents, entêtés et parfois stupides. Ils sont souvent surchargés de travail et sous-alimentés.

les ânes sauvages n'existent plus qu'en Afrique ( Somalie et Nubie), mais, en Asie, on trouve une espèce intermédiaire entre les chevaux et les ânes : Equus hemionus , à laquelle appartiennent l'onagre, le Kiang, l'hémione et l'hémippe. Seul le Kiang a pu être domestiqué par les Tibétains, qui, en outre, utilisent son crottin desséchées comme combustible. Malgré leur rusticité les ânes souffrent du froid. Ils n'ont jamais pu s'adapter dans les pays comme le Nord de l'Europe ou la Scandinavie. En revanche, ils sont très abondants sur tout le pourtour de la méditerranée ainsi dans les îles : Corse, Sardaigne, Sicile, etc.

Mulet
Bardot
Onagre








Kiang



l'hémione







Zèbre





Cet étrange animal est le fruit du croisement entre un cheval et un zèbre.





SALUUUUUUUUUUT, je m'appelle...

0 commentaires: