VERTEBRE

jeudi 29 janvier 2009

AGNATHE


Signifiant " sans mâchoire", ce nom est donné à certains vertébrés primitifs tels que les lamproies et les myxines, derniers représentants d'un groupe autrefois important. De nombreuses espèces, ne possédant ni membres pairs ni squelettes osseux, protégeaient leurs corps avec une cuirasse osseuse. On les désigne souvent sous le nom d'odtracodermes, c'est-à-dire : " à la peau osseuse" . Les plus anciens fossiles ont été trouvés dans les roches ordoviciennes, et les plus nombreux dans les Silurien et le Dévonien. Parmi eux, les Cephalaspis avaient la tête protégées par un bouclier osseux et demeuraient probablement sur les fonds marins. D'autres,
les
pteraspis, vivaient plus près de la surface. Les Anaspis se rapprochant déjà davantage des poissons, étaient recouverts se sortes d'écailles osseuses. a plupart des ostracodernes ne dépassaient pas quelques centimètres. On en trouvait certains en eau douce, d'autres dans la mer. Les individus actuellement existants, les lamproies et les myxines que l'on réunit sous le nom de Cyclostomes, permettant de supposer que les dernières espèces furent dépourvues de plaques osseuses, ce qui empêcha leur fossilisation.

lamproie






Myxine






les Cephalaspis

les pteraspis



0 commentaires: