ADAPTATION AU MILIEU

jeudi 29 janvier 2009

ADAPTATION AU MILIEU


Le phasme
On désigne par ce terme l'ensemble des modifications de forme, de couleur, d'organisation interne ou d'habitude naturelles que subissent dans un milieu diffèrent de leur milieu d'origine et qui leur est en principe défavorable. Un têtard, par exemple, adapté à la vie aquatique, respire grâce à des branchies. Mais, devenu grenouille, il possède des poumons, ce qui représente une adaptation à la vie terrestre. Des plantes ou des animaux d'espèces différentes peuvent acquérir en s'adaptant à des conditions de vie identiques. Les ailes des insectes, des oiseaux et des chauves-souris sont de structures différentes mais ont la même fonction. la forme effilée du corps est particulière à certains nageurs comme les requins (poissons) et les marsouins ( mammifères) et aussi à des animaux volants comme les oiseaux et les insectes. Tous, en effet, se déplacent dans un élément fluide. Certains
animaux ou plantes d'un même groupe peuvent s'adap
ter à des habitats si divers que leur appartenance est difficile à établir. l'amphisbène, par exemple,est un reptile fouisseur : à la différence des autres lézards, il n'a pas de pattes et ses écailles se sont modifiées au point de former des anneaux; si ce n'est la couleur, il ressemble à un gros ver de terre. D'autres animaux, en particulier des insectes, modifient leur aspect ou leur couleur en fonction du milieu où ils se trouvent, afin de se dissimuler à la vue ou de faire fuir leurs ennemis. Parfois, un animal ou une plante, à la suite d'une série d'adaptation ,se spécialisent au point de mourir si le milieu change. Par exemple, la larve du monarque ( papillon) se nourrit exclusivement de plantes au suc laiteux. Si l'on essaie d'introduire les papillons n'existent pas, ils ne peuvent survivre. L'adaptation au milieu étant la condition de survivance des espèces animales ou végétales, celle dont les besoins ne sont pas trop exclusifs possèdent la faculté de se disperser dans des habitats divers; elles sont ainsi les plus nombreuses. Certains mammifères, par exemple, peuvent s'acclimater facilement dans des milieux très différents.

Caméléon
La langue du caméléon, longue est visqueuse, est adaptée pour la capture des insectes en vol

Le corps du caméléon prend la couleur de milieu de sa présentation







Les écailles du Pangolin sont pour lui une armure.








Le carrelet prend l'aspect du fond marin

0 commentaires: