Actinie

jeudi 29 janvier 2009

ACTINIE ou ANÉMONE DE MER


cœlentéré à cellules urticantes, de la classe des Anthozoaires ( ou animaux ressemblant à des fleurs : du grec anthos, fleur, et zoon, animal). A cette même classe appartiennent aussi les coraux mai, contrairement à ceux-ci, les actinies n'ont pas de squelette calcaire et ne forment pas de colonies. Les actinies sont répandues dans toutes les mers et
surtout près du littoral. On les trouve, à marée basse, fixées aux rochers
ou aux parois des grottes. Le corps, charnu et musclé, de forme à peu près cylindrique, est fixé au sol sous-marin par un disque pédieux formant ventouse. A la partie du cylindre opposée au pied s'ouvre la bouche entourée par des tentacules rétractiles, au nombre de 6 ou d'un multiple de 6,
et disposés en rangées concentrique. Ces tentacules, lorsqu'ils sont épanouis, justifient l'appellation d'anémone de mer donnée usuellement à l'actinie. Des
cellules urticantes et venimeuses ( nématocystes) garnissent les tentacules et font de ceux-ci les organes de défense et de capture des proies. la bouche, ovale, se continue par un rudiment d'œsophage ou pharynx suivi d'une cavité digestive, elle même divisée par des cloisons gastriques dont le nombre correspond à celui des tentacules ( six ou multiples de 6 ).
L'anémone de mer, fixée la plupart des temps, peut néanmoins se déplacer, mais très lentement, en contractant son disque pédieux. Privée de pieds adhésifs, l'actinie pivotante est simplement fichée dans la vase ou dans le sable. Il peut arriver qu'une anémone de mer se divise en 2, le plus fréquemment de haut en bas, ou encore dans le sens transversal. Chaque partie devient un nouvel animal complet. Dans certains cas, la multiplication des actinies s'opère par bourgeonnement, mais le mode de reproduction le plus courant donne lieu à la formation d'œufs. Après éclosion, les larves sont évacuées dans l'eau de mer par l'office buccale de l'individu femelle; elle se fixent dans le fond de la mer, deviennent rapidement adultes et, le plus souvent, ne quittent jamais leur support. Les anémones de mer parviennent à absorber des crustacés et des poissons dont la taille est parfois presque égale à la leur.
Les anémones, comme Adamisa palliata, vivent en commensalisme avec les Bernard-l'ermite ou des crevettes.
les actinies servent de nourriture aux concombres de mer. Les autres créatures marines,appartenant, ne les inquiètent pas.

0 commentaires: